Module Time Management

Module Time Management

Le temps est une ressource précieuse. Il vous appartient, pour votre bien être personnel, comme pour votre réussite professionnelle, d’en saisir les mécaniques fondamentales afin de donner toujours le meilleur de vous !

On part donc à la découverte de cinq lois de productivité pour être plus efficace au travail et s’organiser de manière plus efficiente !

Attention, ceci va révolutionner votre perception du travail.
Pareto, Carlson, Illich, Confucius, en passant par Murphy: partons à la découverte de cinq lois de productivité pour être plus efficace professionnellement et s’organiser de manière plus efficiente !

1)  Principe de Pareto : les 80-20

 » L’essentiel prend 20% du temps et de l’espace, l’accessoire, 80%.  »

 

Autre loi fondamentale, qui s’applique à bien des domaines 20% des causes engendrent 80% des effets. Dans la pratique, vous remarquerez bien souvent que 80% des tâches sont traitées en 20% de temps. Le perfectionnisme est ici un défaut redoutable, en cela qu’il vous empêche de progresser à bonne allure !  Ce coefficient multiplicateur est issu des bâtisseurs égyptiens de pyramides, qui ont calculé l’énergie minima pour soulever les gros blocs de pierre.

 

Inutile de gaspiller son énergie et son temps. Mieux vaut se focaliser sur l’urgent et l’important, ces 20% qui vont être déterminants dans une vision risques/récompenses.

 

A éliminer : perfectionnisme, micro-management, lecture exhaustive des mails, etc.
Doser ses efforts et définir des priorités est primordial !

Loi-pareto-300x199

2) Loi de Carlson: la loi du travail fractionné dévoreur de temps

 » Le temps perdu à cause de l’interruption d’une tâche est supérieur au temps de l’interruption « .

 

Tout travail interrompu (par une sollicitation extérieure, etc.) est moins efficace qu’un travail réalisé en continu. Pourquoi donc ? D’une part, parce qu’il faut cinq minutes au cerveau pour se recentrer sur l’action en cours après une interruption.  D’autre part, une fois déconcentré, nous avons tendance à papillonner, surtout face à une tâche embêtante.

On s’isole pour réaliser les tâches qui demandent de la concentration. Mettre son téléphone sur répondeur et désactiver les notifications diverses (mails, réseaux sociaux) vous aidera à résister à toute dispersion en ne faisant qu’une activité à la fois.

Loi-Carlson-300x200

3) Loi d’Illich : loi de l’acharnement inefficace

Définition :  » Au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine diminue jusqu’à devenir négative « .

 

Au bureau ou à l’école, au-delà de 90 minutes de travail en continu, l’attention est en chute libre. Cela s’explique par la loi des rendements décroissants (i.e. toutes choses égales par ailleurs, la productivité marginale issue de l’utilisation des facteurs de production diminue). Fini les réunions à rallonge, de s’arracher les cheveux des heures durant sur un sujet qui résiste, ou encore de manger au lance-pierres derrière votre écran à midi pour vous avancer… tout cela ne vous rendra pas plus efficient : vous vous mettez la tête sous l’eau.

 

Faites des pauses. Et prévoyez des blocs de travail continu de 90 minutes au maximum. Entre deux, allez prendre un bol d’air frais. Par ailleurs, il est important de s’assurer de la pertinence du choix des contributeurs sur un projet donné.

Pause-travail-300x200

4) Loi de Confucius. La loi de l’expérience vaine et intransmissible

 » L’expérience ne sert qu’à répéter les mêmes erreurs mais plus rapidement « .

 

Les best-practices applicables à tous, une idée à fuir ? On vous aurait menti ? Il n’est guère de formule plus inhibitrice d’innovation que le traditionnel « croyez-en mon expérience ! La perfection unique est un fantasme du knowledge management et si nous sommes effectivement dans l’ère du copier-coller, ce qui marche à un endroit ne fonctionne pas forcément ailleurs, même si tout semble identique. Il  convient de laisser sa place à l’imagination et de se poser les bonnes questions. La maîtrise, l’intuition et l’émotionnel, voilà un gouvernail qui vous fera gagner du temps !

Loi-Hofstadter-300x175

5) Loi de Murphy : la loi de l’emmerdement maximum

Définition : «Si cela peut mal se passer, cela arrivera ».

 

Rien ne se passe jamais comme on l’aurait prévu. Ainsi, tout processus – de recrutement, d’innovation, de production…- est une aventure pleine d’aléas. Mieux vaut chercher à les anticiper et à les réduire. Cette loi empirique va dans le sens d’une seconde loi, celle de Hofstadter dont l’énoncé est le suivant : «Il faut toujours plus de temps que prévu, même en tenant compte de la Loi de Hofstadter.» Cette loi est fondamentale dans les domaines de la recherche et du développement. Aussi, elle est régulièrement constatée dans le domaine du développement logiciel.

La paranoïa intelligente peut être une arme redoutable contre les tracas.

Loi-Murphy-300x189